top of page

Les Fleurs de Bach et la rentrée scolaire

Septembre est un mois d’émotions fortes dans les familles, pour les enfants comme pour les parents. C'est la RENTREE.


Heureusement, cela se passe plutôt bien dans de nombreux cas. Mais il arrive que certaines situations soient délicates à gérer.


On peut y distinguer plusieurs étapes :

  • La rentrée en elle-même, moment particulier surtout quand un nouveau cycle est en jeu : les premiers pas à l’école pour les plus petits, l’entrée en CP après la maternelle, l’entrée en 6°… ou le changement d’établissement après un déménagement par exemple.


  • La seconde étape se situe dans le deuxième mois de scolarité, quand les parents commencent à faire le point sur la façon dont leur enfant est « présent » dans sa classe et sur ses « résultats ».





Enfant intimidé et craintif

Au commencement, nous pouvons retenir quelques grands axes d’observation. Est-ce que l’enfant est intimidé et craintif devant ce nouveau lieu de vie ou devant ces enfants et adultes qu’il ne connaît pas encore et avec lesquels il doit cohabiter ? Envisagez de lui donner Mimulus (la Mimule) pour lui permettre de renouer avec son courage et sa confiance intérieure devant les situations nouvelles et inconnues. Si vous avez l’impression qu’il a du mal à s’adapter à ce nouveau contexte, pensez à Walnut (Noyer) pour lui permettre de bien vivre la transition et de se sentir "protégé" dans son identité au milieu de tout ce changement.


Enfant possessif

Parfois, chez les jeunes enfants, il peut se manifester la tentation de la possessivité vis-à-vis de la maman. Un enfant peut avoir l’impression que sa mère l’abandonne en le mettant à l’école, ou qu’elle va pouvoir s’occuper exclusivement du petit frère ou de la petite sœur, pendant que lui est obligé de subir ce purgatoire. Si vous avez l’impression que votre enfant devient exigeant dans la disponibilité que vous pouvez lui accorder, si vous sentez en vous quelque chose comme de la culpabilité de ne pas être assez avec lui, pensez à Chicory (Chicorée).


Enfant rempli de mal-être

L'enfant pourrait aussi manifester son mal-être par des bouderies le matin au moment de se séparer de vous ou des crises de larme, ou le soir par une grande exigence de présence voire des manifestations de jalousie vis-à-vis de sa fratrie. Dans ce dernier cas, on peut compléter par Bruyère (Heather) si on sent un besoin fort d'accaparer l'attention et/ou l'essence de Houx (Holly) pour remettre en vie sa capacité à être en paix avec son entourage (sortir du piège de se sentir exclus par exemple).

Si vous avez l’impression qu’il a du mal à se lever le matin et à démarrer sa journée, pensez au Charme (Hornbeam).

Ce sont quelques axes de recherche qui répondent bien à de nombreuses situations difficiles en début d’année mais n’oublions pas que la nature humaine est riche et diverse. Un enfant peut pleurer le matin simplement par pure terreur d’être éloigné de vous, auquel cas Urgence/Rescue ou Hélianthème (Rock Rose) répondront très bien et seront mieux adaptés que Chicory. Tout dépend de ce que vous ressentez et observez à ce moment-là.


Après la rentrée...

Quelques semaines plus tard, de nombreuses mamans s’informent pour savoir comment faire avec un enfant qui a l’air de ne pas suivre à l’école, qui leur donne du tracas, elles sentent que quelque chose ne va pas (parfois suite à une conversation avec le maître ou le professeur) et se sentent démunies pour trouver une solution. Je crois important de toujours essayer de prendre un peu de recul pour mieux voir l’état réel des difficultés de l’enfant, de ne pas trop projeter ses propres angoisses dans l’aventure personnelle de l’enfant (cela me rappelle une maman qui voyait le spectre du chômage menacer l’avenir de son fils en CE1), bref de se sentir tranquille devant les enjeux de la scolarité. Nos incertitudes de parent sont palpables par l'enfant qui a souvent le plus grand mal à se mettre en distance et ne pas en faire un problème personnel. Ceci dit, un enfant peut avoir un comportement rêveur, un peu dans les nuages, inattentif et Clématite (Clematis) va l'aider à se sentir plus concret. Si vous avez l’impression qu’il a du mal à se mêler aux jeux et activités des autres, qu’il reste un peu à l’écart, prévoyez Mimule (crainte et timidité) ou Violette d'Eau/Water Violet (distant, pudique, ne se mêle pas facilement aux autres).

Si c’est un trop gentil qui fait tout pour aider ses copains, qui dit toujours oui à tout le monde, qui ne sait pas se positionner, prévoyez Centaurée (Centaury) pour lui permettre de respecter qui il est.


En conclusion

Je ne prétends pas faire le tour de la question, mais je m’en voudrais de clore cet article sans parler des parents et des mères en particulier. Vous pouvez vous aussi avoir besoin de Noyer/Walnut (le changement ne touche pas que votre enfant), Marronnier Rouge (Red Chestnut) si vous êtes inquiète de ce qui peut lui arriver, et Chicory peut aussi être nécessaire parce qu’il faut bien laisser l’enfant vivre sa vie et lui faire cadeau de cette liberté. Cette expérience nouvelle pour lui l'est peut-être aussi pour vous. Une étape à franchir en quelque sorte.


Enfin, n’oubliez pas de regarder les émotions qui vous touchent et vous bousculent, ce sera votre meilleur guide. Parfois, l’école est le moyen utilisé par un enfant pour traiter avec vous, à sa façon, une difficulté de vie plus personnelle.


François Deporte

Kommentare


Logo FB2.jpg

Bonjour et merci pour votre visite !

Ce blog pour découvrir et approfondir vos connaissances des élixirs Fleurs de Bach ainsi que des Essences Perelandra.

Pour recevoir
toutes nos actu

Merci pour votre envoi

  • YouTube - Black Circle
  • Facebook
  • Instagram
bottom of page